0
LE BLOG Voyage

Vacances au Vietnam, nos préparatifs

11 août 2019

Jour J pour notre départ au Vietnam, l'excitation est à son comble surtout que je viens de retrouver Minilove après deux semaines de séparation.

Ce sont nos premières vacances ensemble au bout du monde et je suis tellement heureuse de pouvoir découvrir un nouveau pays, et en plus avec mon amour de petit garçon. Je voyageais souvent avant de devenir maman, je suis également partie à Bali à six mois de grossesse et j'ai embarqué Minilove en Sicile quand il était bébé. Il est maintenant l'heure de repartir pour de nouvelles aventures !

J'ouvre donc le chapitre Vacances au Vietnam pour vous partager les prémices de notre voyage avec l'organisation - si je puis dire n'étant pas la plus organisée - que cela implique en amont.

Les billets d'avion

J'ai mis beaucoup de temps à me décider à faire ce voyage car je n'avais pas beaucoup de visibilité en terme de boulot et de finances. Je n'en ai pas vraiment plus aujourd'hui mais une petite voix m'a soufflé le fameux dicton "on ne vit qu'une fois", que j'ai préféré écouté plutôt que la voix de mon banquier... Ainsi, c'est à la dernière minute que j'ai pris nos billets d'avion, à savoir trois semaines avant le grand départ.

Du haut de ses quatre ans, Minilove paie désormais presque l'intégralité de son billet, nous sommes en pleine période estivale et en dernière minute donc autant vous dire que j'ai payé plein pot nos billets d'avion, voire deux pots pleins. En surfant sur le web, j'ai sélectionné trois compagnies aériennes : Air France qui propose des vols directs jusqu'à Hanoi, Aeroflot qui est une compagnie law cost Russe et Emirates que j'ai déjà pris plusieurs fois lors de précédents voyages.

Malheureusement pour Air France, ça coinçait pour notre vol de retour qui était trop tôt et n'était donc pas coordonné avec un autre vol interne que nous allons prendre le dernier jour pour repartir d'Ho Chi Minh. Aeroflot (compagnie que j'avais prise pour aller en Chine) proposait soit une escale de dix heures en Russie où il nous serait impossible de sortir de l'aéroport glauque sans visa ou alors une escale d'une heure qui sous-entendait que nous avions des chances de rater notre deuxième vol.

The winner is la compagnie aérienne Emirates avec une escale de quelques heures à Dubaï à l'aller comme au retour. Je sais que nous aurons tout le confort nécessaire pour ces longs vols, bien que mon banquier soit désormais sans voix. Il va juste falloir gérer les escales à Dubaï avec Minilove car elles auront lieu en pleine nuit évidemment !

Le Visa pour le Vietnam

Pour entrer sur le territoire vietnamien, il faut obligatoirement un visa si la durée du séjour dépasse quinze jours, ce qui est notre cas. La bonne nouvelle, c'est qu'il n'est pas nécessaire de se déplacer à l'ambassade, on peut faire sa demande de visa en ligne sur le site du gouvernement vietnamien.

Les passeports

J'ai refait mon passeport il y a quelques mois car l'ancien était périmé mais n'avais encore jamais fait de demande de passeport pour Minilove. À quelques semaines du départ, je ne savais pas si cela allait être possible et finalement cela s'est fait en moins de deux semaines. Pour faire sa demande de passeport, je pensais qu'il fallait obligatoirement passer par la mairie de son arrondissement mais pas du tout. Lorsque vous prenez rendez-vous en ligne pour faire une demande de passeport, on vous donne une date (assez lointaine) que vous pouvez ensuite modifier en ligne. Il est alors possible de choisir la mairie d'un autre arrondissement si d'autres dates qui vous arrangent plus sont disponibles. Ouf !

Les vaccins

En fonction des endroits où vous vous rendez au Vietnam des vaccins sont nécessaires, notamment pour les régions rurales où le paludisme et d'autres virus sévissent toujours. Nous ne nous rendrons pas dans ces zones à risque et sommes à jour pour les autres vaccins obligatoires en France.

La réservation des hôtels

C'est généralement la partie que je trouve la plus facile lors de la préparation d'un voyage, celle qui nous permet de nous projeter. Je suis passée par Booking pour réserver les hôtels au Vietnam et me suis calquée à peu près sur les réservations du couple d'amis qui sera sur place avec nous, qui sont à l'origine de cette vadrouille. Je vous reparlerai des différents hébergements une fois que nous les aurons testés. Ce que je peux vous dire c'est qu'ils sont très abordables tout en faisant rêver !

Mes astuces pour occuper son enfant lors d'un long vol

Pour nous, ce ne sera pas un mais deux longs vols avec escale de trois heures à chaque fois. Le challenge est donc d'occuper Minilove lors du premier vol, de le garder éveillé lors de l'escale et d'espérer qu'il dorme à poings fermés pendant le second vol. Facile ! Ou pas...

Bien entendu, il y a les fameuses télés à disposition pour chaque passager mais j'aimerais éviter six heures de yeux écarquillés devant un écran. Je n'ai habituellement jamais d'écran lorsque nous voyageons et je compte bien tenter de faire durer le temps d'activités au maximum.

Pour cela, j'ai donc tout un attirail de matériel et d'idées :

- faire durer au maximum le temps de subjugation (ou de peur bleue) du décollage en regardant un long moment par le hublot avec lui, et en lui posant plein de questions sur ce qu'il ressent, aime, n'aime pas

- quand nous aurons l'autorisation de détacher nos ceintures, faire une petite balade dans l'avion pour voir tout ce qu'il y a à voir

- sortir cahier vierge, feutres et peinture pour laisser libre cours à son éveil artistique

- sortir des cahiers de vacances pour qu'il remplisse des pages déjà imagées

- faire des jeux de sociétés, nous avons le jeu de l'oie, des petits chevaux, et le mémory en format poche

- sortir Ma Fabrique à Histoires avec des nouvelles histoires qu'il n'a pas encore écouté

- savourer le "délicieux" repas qui nous sera servi

et après tout cela, accorder un temps d'écran avec dessin-animé à volonté

Dans ma tête, avec cette liste, j'imagine éviter l'écran pendant deux-trois heures. Dans la vraie vie, il se pourrait que tout cela l'occupe trente minutes maximum... Affaire à suivre, souhaitez-moi bonne chance !

 

On emporte quoi dans notre valise ?

Le mois d'août n'est pas la meilleure période niveau météo pour partir au Vietnam mais je fais confiance au soleil qui saura nous accompagner dans nos aventures ! Une amie nous a prêté une énorme valise mais je ne compte pas la remplir au max, nous allons voyager léger (je n'avais pas fini de faire la valise quand j'ai écrit cette phrase, notre valise est bel et bien pleine à craquer !).

 

Tenues enfant au Vietnam

Pour Minilove, quelques shorts, t-shirts, un coupe-vent léger trouvé en fin de soldes chez Petit Bateau, des bottes de pluie si la mousson décide de nous rafraîchir les idées, sa paire de sandales Birkenstock qui lui aura encore fait tout l'été et des baskets légères. Pantalon et pull seront enfilés pour les vols en avion car je trouve qu'il fait toujours très froid une fois que l'on plane au-dessus des nuages.

Pour moi, je n'ai pas pris beaucoup de vêtements ou en tout cas c'est l'impression que j'ai eu en faisant la valise ! En revanche, j'ai pris de la place pour mon appareil photo, mon ordi et... mon micro ! Et oui, je compte enregistrer des épisodes du podcast Le Tourbillon sur place. Hâte de faire de belles rencontres et d'entendre parler de la maternité au Vietnam.

Je me suis fait une trousse beauté avec les produits que je reçois régulièrement de Birchbox dont le mini déodorant stick Merci Handy que j'ai testé aujourd'hui et qui est fabuleux ! En plus d'avoir une composition clean, il est très efficace. J'ai passé la journée à ranger notre appart', à faire notre valise, à jouer à la pétanque en plein soleil avec Minilove et je vous assure que ce soir je suis fraîche des aisselles !

Que lire pendant un voyage au Vietnam ?

Enfin, mon habitude lorsque je voyage à l'étranger, c'est d'acheter des livres écrits par des auteurs du pays que je vais visiter. Après quelques recherches, j'ai donc opté pour deux romans "Riz Noir" d'Anna Moi et "Au-delà des illusions" de Duong Thu Huong.

Pourquoi j'aime ce rituel ? Simplement parce-qu'à chaque fois cela m'a encore plus plongée dans la découverte du pays que je visitais. On est imprégné par une histoire et on a les décors autour de soi, cela donne une grande intensité autant à la lecture qu'au voyage. Je vous recommande vivement d'essayer !

Aussi, soyons clairvoyants, avant je voyageais seule. On verra si j'arrive à terminer un chapitre avec Minilove en co-voyageur...

C'est ainsi que se termine ce premier chapitre un peu technique sur l'organisation de notre voyage au Vietnam. J'espère qu'il vous donnera envie de suivre nos aventures sur Instagram pendant ces prochaines semaines.

Vous connaissez le Vietnam ou c'est un pays que vous aimeriez découvrir ?

    Laisser un commentaire

    SUIVEZ-MOI

    %d blogueurs aiment cette page :