Instagram

Suivez moi!

LE BLOG Voyage

Une virée à Center Parcs

10 février 2018

C’était un dimanche il y a quelques semaines. Je n’avais pas Minilove ce week-end là mais une énorme envie de partir un peu avec lui dès son retour. Prendre l’air.

Ma mission était donc de réserver une escapade pour quelques jours pas loin de Paris, pas trop chère et où le train nous déposerait à deux pas de l’hébergement. J’ai donc pensé à Center Parcs, en dernière minute ils ont des tarifs hyper accessibles !

Banco ! À une heure de Paris nous pouvions passer toute la semaine dans une chambre d’hôtel du parc avec vue sur lac pour seulement 139€ au domaine des Bois-Francs, en Normandie. Une navette viendrait même nous chercher gratuitement à la gare. Waouh ! Réservation faite, bagages bouclés, j’ai filé récupérer Minilove à la crèche après le déjeuner pour lui faire la surprise. Parfait !

Et puis nous sommes arrivés sur place…

Alors pour tout vous dire, j’avais complètement idéalisé le concept de Center Parcs. Pour moi c’était un bel univers pour la famille, un petit village boisé où aucune voiture ne circulerait, des belles balades, des petits cottages en bois, un joli hôtel face au lac, des produits frais, des activités géniales pour les enfants… bref une petite vie un peu hors du temps au milieu de la forêt.

Et puis nous sommes arrivés sur place, disais-je…

On nous a remis les clés de notre chambre, un plan du parc (précieux) et nous voilà partis en direction de notre hôtel,  trajet durant lequel nous avons croisé quelques voitures. Première déception.

La chambre. Ah la chambre ! Une odeur de tabac froid se dégageait de la splendide moquette couleur vert bouteille et nous découvrions alors la déco jaune sans charme des lieux. Un frigidaire qui s’activait bruyamment toutes les dix minutes et une pression de l’eau très faible dans la baignoire. Le lendemain nous n’avions carrément pas d’eau chaude et j’ai donc demandé à changer de chambre. Personne ne semblait surpris du manque d’eau chaude et c’est sans la moindre excuse que l’on nous donnait une nouvelle chambre, identique mais sans l’odeur de tabac froid, c’était déjà cela de gagné !

Petite balade ensuite pour découvrir les merveilles qui nous attendaient pour la semaine. Nous passons devant la mini ferme sans grand intérêt où quelques oies, gros lapins mignons et autres poules se partagent les lieux.

Puis direction le Dôme où la magie devait opérer.

À l’entrée, un restaurant Quick. Quoi ? Ce n’est pas un village où l’on peut savourer de bons produits frais pour les familles en quête de nature ?! Bon… Déception.

Sous cette bulle, une petite musique qui te fait croire que tu es en vacances sur une île fredonne à longueur de journée et deux flamands roses sont postés dans le faux décor de cascade pour un dépaysement garanti… ou pas !

Une salle d’arcades / bar est à disposition pour que les parents boivent un coup pendant que les enfants perdent la boule. Et une autre salle pour les plus petits propose un mini manège, des trampolines qui ne fonctionnent pas toujours, un circuit de voitures électriques qui ne fonctionnent pas toujours non plus et d’autres jeux où il faut bien sûr glisser une petite pièce pour les faire démarrer. Bon… Le Dôme n’est pas non plus l’endroit où nous passerons du temps mais tout n’est pas perdu, il reste l’Aqua Mundo, une piscine merveilleuse… où nous avons croisé une blatte.

Minilove ne pouvait pas faire de balade à poney car il n’avait pas encore les trois ans requis. Il ne nous restait qu’une chose : la location de vélo. Et là je dois dire que j’ai été agréablement reçue par la dame qui s’occupait du Cycle Center. Minilove n’avait jamais fait de vélo, uniquement de la draisienne qui n’a donc pas de pédales. Tout mon espoir reposait alors sur sa capacité à apprendre à faire du vélo et en cinq minutes il a su pédaler. (Je vous épargne un paragraphe sur ma fierté de maman, mes larmes aux yeux etc). Sauvés ! Nous allions pouvoir faire des balades !

C’est donc à l’extérieur du parc que nous avons trouvé un petit coin de campagne tout joli avec écuries, château et même un peu de ciel bleu.

Nous avons aussi fait un petit tour de bateau électrique sur le lac et avons pu croiser de nombreux canards, capitaine Minilove a navigué et nous étions seuls au monde car il pleuvait. Mauvais timing mais une bonne rigolade !

Il est évident avec du recul qu’il est préférable de réserver un cottage (pas en bois comme je le pensais) pour pouvoir cuisiner tranquillement car en chambre d’hôtel on a peiné à manger de bonnes choses.

Prendre l’air nous a quand même fait beaucoup de bien et j’ai hâte de repartir… ailleurs !

Il y a plusieurs Center Parcs, ce n’était peut-être pas le bon… Vous connaissez ? Où allez-vous pour déconnecter quelques jours pas loin de Paris ?

    Laisser un commentaire

    Instagram

    Suivez moi!

    %d blogueurs aiment cette page :