Le jour où je suis devenue une mère indigne…

Pas de panique, tout va bien ! Maman contrôle la situation ou pas du tout… Ils appellent cela le « Terrible Two » un peu partout sur la toile, cela devrait s’appeler « 18 mois, attention ça va se corser ». Je lisais ces articles de loin, surtout loin d’imaginer mon Minilove se transformer en mini monstre.

Et c’est arrivé : une colère, un roulement par terre, tout ce qui a le don de me mettre sur les nerfs ! Galère, galère. Le plus terrible dans tout cela sont probablement les gens qui assistent à ces scènes : ils regardent le spectacle, vous dévisagent, ne vous aident certainement pas et parfois se permettent même une réflexion. Une anglaise m’a fait remarquer à quel point c’était « disgusting » que Minilove soit allongé sur le trottoir. Ahlala terrible people…

Ce qui m’a rassurée dans tout cela, c’est de constater qu’à la crèche la plupart des parents  de la moyenne section, traversaient la même période un peu compliquée. Bébés filles et garçons confondus. Ouf ! Tout est donc normal !

Des petites crises courtes mais intenses quand la fatigue se fait sentir ou quand Minilove n’est pas content (comprendre ici quand je lui dis « non »). Et il y a les autres crises, celles qui surpassent tout ce que l’on peut imaginer car elles sont complètement loufoques et tellement drôles !

D’abord il y a eu le peignoir à oreilles Mickey offert par sa mamie qu’il ne voulait plus jamais quitter, ce qui pouvait poser problème au moment de sortir de chez nous. Ensuite, il y a eu le manteau. Quand Minilove voulait mettre son manteau, il fallait lui enfiler immédiatement et sortir illico. Ce qui pouvait aussi poser problème car il n’avait alors ni pantalon ni chaussures aux pieds… Dernièrement, à n’y rien comprendre, Minilove était comme chaque soir ravi d’entrer dans son bain plein de mousse mais il ne voulait pas de mousse sur lui et certainement pas sur ses petits pieds…

Ma solution à cela : le laisser exprimer ses émotions quelques instants puis rapidement faire diversion avec ce que je trouve dans les parages. Ça ne fonctionne pas à tous les coups mais Minilove ne reste heureusement jamais énervé bien longtemps.

La touche finale pour me détendre sur ce sujet a été de découvrir le mouvement des parents indignes sur Instagram (#assholeparents). Vraiment drôle ! Les parents prennent en photos leurs enfants pendant les crises et expliquent en légende la raison des pleurs. On trouve de tout.  Ma préférée « Je suis un parent indigne car je l’ai habillé pour aller à l’école. Il adore l’école ».

Vous pouvez découvrir d’autres histoires ici si vous souhaitez passer un moment de mignonnerie très rigolo et surtout voir que vous n’êtes pas seuls.

IMG_3771

Il paraît que cela dure jusqu’aux trois ans. Alors ça va, plus qu’un an et quatre mois à tenir…

Vous avez eu droit à ces moments de crises vous aussi ? Des anecdotes drôles à raconter ?

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s