Lovebook #2

C’est la rentrée et le retour du blog ! J’aurais évidemment souhaité écrire ici bien plus tôt mais j’ai eu pas mal de choses à gérer. Entre autres mon déménagement et mon nouveau travail, ce qui ne m’a pas laissé beaucoup de temps pour souffler et revenir ici car peu de vacances et la fatigue qui a pris le dessus.

Mais ayant pas mal de temps de trajet pour aller au boulot, je peux bouquiner tranquillement dans le cocon qu’est la ligne 13… Voici mes dernières lectures !


Folie d’une femme séduite

Résumé : Vermont, fin dub XIXe siècle. Agnès Dempster est une jeune femme incroyablement belle, dotée d’une personnalité fortement complexe, mal aimée par une mère qui lui préfère sa soeur aînée disparue, choyée par une grand-mère fantasque partie trop vite. Lorsqu’elle rencontre Frank, elle se donne à lui, corps et âme, sans concession. C’est le début de sa lente descente dans la passion, dans la folie amoureuse. Jusqu’à la chute.

++ Un livre tiré d’un authentique fait divers qui défraya la chronique au tournant du XIXème siècle. Mille pages que j’ai traînées dans mon sac pendant près de six mois, accrochée à cette histoire émouvante et qui prend aux tripes. Ici, l’amour dans son extrême le plus pur, vécu à un jeune âge où la passion a pris le dessus sur la raison. Je dois dire que ce livre m’a mis le moral dans les chaussettes pendant sa loooongue lecture mais je n’ai pas lâché ! À dix sept ans on peut se brûler les ailes mais quand on a trente trois ans, les dangers de l’amour sont-ils mieux maîtrisés ? À méditer…

Folie d’une femme séduite, Susan Bromberg Schaeffer – 1088 pages, éditions Pocket.

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Résumé : Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

 

+++ Merci à ma belle-soeur pour ce bouquin qui fait du bien ! Au commencement de sa lecture, je n’étais pas convaincue par son récit un peu trop simple à mon goût. Et puis j’ai suivi les aventures de Camille et les étapes pour poursuivre ses rêves, petits et grands. Jusqu’au moment (assez vite) où je suis devenue Camille. En effet, le personnage principal, c’est chacune d’entre nous et cela donne envie de franchir les mêmes étapes : mettre de côté le négatif pour se concentrer uniquement sur ce qui nous fait du mien et nous anime. Et ce n’est pas si compliqué… Vous essayez ? Un livre à garder et à ouvrir de temps en temps pour une piqûre de rappel.

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, Raphaëlle Giordano – 207 pages, éditions Eyrolles.

Trop de bonheur

Résumé : Le temps n’efface rien. Marlene et Charlene restent hantées par un terrible secret d’enfance. Sally tremble de revoir son fils après des années de silence et Doree a changé d’identité pour oublier le passé. Fortes ou fragiles, belles ou fanées, ces femmes combattent avec courage, inlassablement, pour une accalmie dans la tempête, un instant de bonheur.

 

+ Prise de l’envie de voir la vie en rose, j’ai choisi ce livre dans une jolie librairie lors de mes vacances en Bourgogne. « Trop de bonheur » ce titre allait, je pensais, dans le sens de mon livre précédent. Quenini ! Les nouvelles sont plus tristes les unes que les autres ! Alors oui, comme l’indique le résumé, les femmes de ces histoires sont très courageuses et je  ne souhaiterais pour rien au monde vivre ce qu’elles ont enduré mais je crois que je m’attendais à quelques « happy ends ». À lire quand on a un moral en béton !

Trop de bonheur, Alice Munro – 401 pages, éditions Points.

Des livres joyeux à me conseiller ?

Publicités

2 commentaires

  1. Sympa ce retour et cette nouvelle rubrique. Comme toi j ai bien aimé le deuxième que tu as présenté : amusant et effectivement on aimerait bien croiser une routinoligue à notre tour pour vivre toutes ces expériences.
    Les autres je ne connais pas.Le premier semble bien …à voir

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s