Lovebook #1

Comme je vous en avais parlé dans ma liste d’aspirations, voici la nouvelle rubrique dédiée aux livres. Je ne vais pas m’improviser critique littéraire, loin de là, mais si je peux vous donner des idées… Pas de genre littéraire défini non plus, vous trouverez de tout !

+ Bof      ++ Sympa      +++ À lire

Je vous citerai aussi une phrase du livre, il y a toujours une phrase (voire plusieurs) dans un livre, qui ressort plus que les autres, qui fait tilt. Non ?

Un homme accidentel, Philippe Besson

Résumé : Deux êtres que tout sépare se trouvent brutalement réunis par la mort d’un inconnu. Aussitôt, entre ces deux-là, surgit, sans qu’ils s’y attendent et sans qu’ils puissent s’y opposer, un sentiment violent. Un sentiment qui va les arracher à la solitude et au mensonge. À Los Angeles, ville mythique et dangereuse, une intrigue criminelle peut quelquefois devenir une intrigue amoureuse.

IMG_5025

++  En lisant ce livre je me suis surprise à exprimer tout haut des « whaaat ! », « nooooon ! » et autres « m’enfin ! » (oui il faudrait me filmer parfois…). D’emblée le personnage nous embarque dans sa galère et on a hâte de savoir de quoi il s’agit. Tout va très vite, ce qui peut surprendre et finalement on se dit que pour réaliser un changement de vie aussi radical, il ne faut pas réfléchir. La passion prenant le dessus sur les conséquences des actes. Un livre qui bouleverse un peu les codes, et ça fait du bien !

La phrase : « Il redoutait la fragilité des premiers instants, quand la ferveur peut encore ne pas tenir ses promesses. »

Un homme accidentel, Philippe Besson – 244 pages, édition 10 l 18.

 L’homme qui ment, Marc Lavoine

Le résumé : Communiste et charmeur, cégétiste et volage : tel était Lulu, mon père. Menteur aussi, un peu, beaucoup, passionnément, pour couvrir ses frasques, mais aussi pour rendre la vie plus belle et inattendue.

 IMG_5024

+ En grande fan du chanteur Marc Lavoine (oui oui !), j’ai voulu voir si son charme opérerait dans son premier roman. Je pense que le thème abordé aurait pu faire quelques belles chansons mais je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire. Pour être honnête, je n’ai pas fini le livre… Sorry Marco ! Promis, je tenterai une nouvelle fois la lecture de ce livre.

La phrase : Oups…

L’homme qui ment, Marc Lavoine – 190 pages, édition Fayard.

Rien ne s’oppose à la nuit, Delphine de Vigan

Résumé : Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe et celui du silence.

IMG_5023

+++ Voilà un livre que je n’ai pas pu quitter tant j’étais plongée dans l’histoire de cette famille. L’auteure nous rappelle avec justesse qu’aucune famille n’est parfaite, et que les apparences sont souvent bien trompeuses. Delphine de Vigan raconte sa mère magnifiquement et sans tabou.  Elle partage ses doutes et ses craintes quant à la réaction que pourrait avoir sa famille lors de la parution de ce roman. Elle enquête, interroge, enregistre, pour comprendre et retranscrire le plus justement l’histoire de sa mère. On traverse les époques et nos sentiments envers cette femme, sa mère, changent au fur et à mesure que l’on tourne les pages. On l’aime, on la déteste et finalement on lui pardonne. Hâte de lire ses autres romans !

La phrase : Je l’ai notée quelque part reste à savoir dans quel carnet..!

Rien ne s’oppose à la nuit, Delphine de Vigan – 408 pages, édition Livre de Poche.

 

En ce moment je lis La semaine de 4h de Timothy Ferriss, et vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s